A. Idéées reçues idées fausses

 

Le chocolat est-il bon pour le moral ?

Vrai. Le chocolat peut combler les manques d'affection, les déceptions, les états nerveux. Il peut aussi réduire le stress et améliorer l’humeur chez les personnes dont le moral n’est pas au plus haut. Mais cet effet est très éphémère.

Le chocolat est donc un antidépresseur ?

 Vrai et Faux. Le cacao renferme de nombreuses molécules capable d’agir sur l’humeur et le comportement. Il existe donc ses substances comme la phényléthylamine et la sérotonine, véritable antidépresseur végétal, capable de donner un meilleur moral. Grâce à ses substances, le chocolat a donc un rôle de neurotransmetteur et d'antidépresseur. Cependant, le chocolat ne contient que 3mg de sérotonine pour 100g, c'est insuffisant pour faire de lui un véritable antidépresseur.

Le chocolat est un aphrodisiaque ?

Vrai et Faux. Cette croyance date de l'époque aztèque, quand les Espagnols découvrirent que le roi Moctezuma II buvait jusqu'à 50 tasses de chocolat par jour pour pouvoir honorer ses multiples femmes.

A ce jour, aucune substance stimulant le désir n'a été trouvé dans la pâte de cacao. Par contre, le chocolat aztèque contenait du piment, du poivre et d’autres épices qui, ingérées à forte dose, ont des effets aphrodisiaques.

Est ce que le chocolat stimule le cerveau ?

Vrai : Le chocolat renferme des substances psycho actives qui agissent au niveau du cerveau. Le système nerveux est essentiellement composé de neurones, communiquant entre eux à l'aide de substances chimiques : les neurotransmetteurs. Ainsi ces substances stimulent le cerveau, procurant ainsi un sentiment d'euphorie. De plus, la caféine contenue dans le chocolat a pour effet principale de stimuler le système nerveux, ce qui engendre une augmentation de la vigilance ainsi qu'une aide à garder l'éveil.

Peut-on devenir dépendant au chocolat ?

Vrai et faux : Le chocolat contient certes des molécules susceptibles (comme la caféine) de développer une dépendance. Mais de nombreux scientifiques s'accordent aujourd'hui pour dire que la dépendance au chocolat que ressentent certains individus n'est pas liée à la présence de telle ou telle substance entrant dans sa composition mais tout simplement à la sensation de plaisir. On ne parle donc pas de dépendance mais tout simplement de plaisir.

Est- ce que les effets de la caféine varient d'un individu à l'autre ?

Vrai : Les effets de la caféine varient d'un individu à l'autre. Cela est dû à plusieurs facteurs, comme le métabolisme de la personne, la prise de médicaments, la consommation quotidienne ou non de caféine (comme le café, le thé, le chocolat ...)

Le chocolat donne-t-il la migraine ?

Vrai et faux : Le chocolat contient de la tyramine (membre de la famille des phényléthylamines ayant pour formule brut (C8H11N), substance chimique pouvant provoquer des migraines, mais il en contient trop peu à lui seul pour entraîner la survenue d'une crise. Il faut consommer au même repas plusieurs aliments riches en tyramine pour que des maux de tête apparaissent.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×